Lausanne - Morges

Cathédrale de Lausanne

Cathédrale de Lausanne

A partir de Lausanne, la voie lacustre était séduisante, elle s’offre bien entendu également au pèlerin d’aujourd'hui. En quittant Lausanne à pied, nous empruntons depuis la Cathédrale les historiques "Escaliers du Marché“ et suivons la signalisation bleue des Amis du chemin de St.-Jacques. 

Prieuré de St-Sulpice

Prieuré de St-Sulpice

En descendant vers le lac, nous passons à côté de nombreuses curiosités, comme par exemple les vestiges romains à Vidy. Suivant la rive du lac, nous continuons en direction de l'Ouest vers Morges. Nous passons par St-Sulpice où se trouve l’ancien Prieuré clunisien datant du 11ème siècle et dont le couvent fut abandonné au cours du 15ème siècle.

Jusqu'à Morges, nous suivons le lac sur d’agréables chemins. La vieille ville de Morges avec ses belles maisons bourgeoises du 18ème siècle, est très pittoresque. L’église, aujourd’hui temple protestant, datant de 1769, entourée d’un parc, l’Hôtel de Ville construit au 16ème siècle, ainsi que le château, érigé en 1286 par Louis de Savoie, forment des édifices importants.

Château de Morges

Château de Morges

Le château qui hébergeait autrefois le siège des baillis bernois, abrite aujourd’hui, le musée militaire vaudois, le musée de l'artillerie, ainsi que le musée suisse des figurines d’étain. Le plan du château avec ses quatre tours d'angle et sa cour renfermée, est typiquement savoyard. Si l’on s'’intéresse à l’argenterie, aux poupées, aux jouets, à la verrerie ou à la porcelaine, on visitera le musée Alexis Forel à la Grande Rue, où sont également exposés des meubles gothiques et de la renaissance.Le château, hébergeant autrefois le siège des baillis bernois, abrite aujourd'hui, le musée militaire vaudois, le musée de l'artillerie, ainsi que le musée suisse des figurines d'étain. Le plan du château avec ses quatre tours d'angle et sa cour renfermée, est typiquement savoyard. Si l'on s'intéresse à l'argenterie, aux poupées, aux jouets, à la verrerie ou à la porcelaine, on visitera le musée Alexis Forel, dans la Grande Rue, où sont également exposés des meubles gothique et de renaissance.

Morges - Allaman

Eglise de Ste-Marie à St-Prex

Eglise de Ste-Marie à St-Prex

A la sortie Ouest de Morges, nous arrivons au domaine de La Caroline. La route quitte alors le lac et nous conduit jusqu'aux voies de chemin de fer, que nous suivons ainsi jusqu'à une verrerie. D'ici nous redescendons jusqu’au village de St-Prex en direction du lac. Ce village est à l’origine situé sur une presqu’île s’avançant dans le lac Léman; c’est en 1234, sous l’égide de l’Evêché de Lausanne que ce bourg fut construit. La porte principale du bourg forme, avec le château, le point d'intérêt majeur de l'endroit unique en ce genre dans le canton de Vaud.

St-Prex

St-Prex

Sur une petite colline, se dresse l’église romane dédiée à Marie et nommée pour la première fois en 652; à cette époque, le lieu s’appelait encore "Basuges", ce qui signifiait Basilique. Nous quittons St-Prex par la route du lac asphaltée, qui nous conduit à Buchillon. Après avoir passé à côté de la petite église, nous tournons à droite et, environ 300 mètres plus loin, traversons les Grands Bois. Peu après avoir passé sur la rivière l’Aubonne, nous atteignons le petit village d'Allaman avec son château situé dans les vignes.

Chateau d'Allaman

Chateau d'Allaman

Datant du 14ème siècle, celui-ci se différencie d'autres modèles de châteaux savoyards, construit comme domaine résidentiel, il n’était pas prévu pour être utilisé comme forteresse. Aujourd’hui le château fait partie d’un domaine viticole de 15 hectares, on y cultive surtout les cépages gamay et pinot noir. Entre Lausanne et Genève, quelques tronçons du chemin de pèlerinage historique ont disparu déjà au 18ème siècle lors de la construction de la "Route Suisse“. La plupart des villages et petites villes que nous traversons ont cependant gardé tout leur cachet et leur charme.

Attention: On nous a signalé qu’une partie du tronçon du Chemin qui longe l’Aubonne est éboulée. Nous vous proposons une variante qui est indiquée sur la carte que vous trouvez ici. (Sept. 2011)